Bilan de mon année 2012: partie 1

2013 changement d'année

Cher lecteur / lectrice, je vous souhaite une bonne année, pleine de réussite et de santé !

La nouvelle année est le moment idéal pour faire un point et prendre du recul sur ce que l’on a réussi à faire, et ce que l’on aimerait encore réaliser.

Dans cet article je partage donc avec vous les objectifs que j’ai atteints en 2012, mais aussi les problèmes que j’ai pu rencontrer. Et dans la foulée, je redéfinis mes objectifs pour 2013.

Au menu de cette première partie :

  • faire du sport en plus du travail
  • correction posturale
  • course à pied minimaliste
  • bilan du blog, après plus d’un an de blogging

En 2012 j’avais décidé de corriger ma posture :

En 2012, j’ai pris conscience que la plupart de mes douleurs corporelles (au dos notamment) étaient causées par des déséquilibres posturaux.
Les déséquilibres posturaux nous concernent tous et contribuent à l’apparition de nombreuses douleurs et maladies des temps modernes : Maux de dos, hernies discales, lombalgies, arthrose etc.

En 2012, j’avais donc une anomalie de positionnement du bassin, les épaules voûtées et le dos rond.

Après quelques mois de correction posturale, j’ai redressé mon corps en me rapprochant progressivement de la posture naturelle. Mes douleurs au dos et au reste du corps sont presque entièrement parties ! Je peux donc considérer avoir atteint mon objectif en 2012.

J’ai d’ailleurs passé quelques jours en France pour noël (je vis en Allemagne) et mon kiné / ostéopathe que je n’avais pas vu depuis 1 an a tout de suite remarqué mon changement de posture ! « La rotation du bassin a disparu ».

Ce que je peux quand même améliorer est la régularité des exercices de correction posturale.

En 2013, je vais donc poursuivre ma correction posturale en faisant des séances plus courtes et plus régulières (de 15 à 30 minutes par jour).

La nouvelle édition du livre « Un corps sans douleur » de Christophe Carrio, dont je parle dans mon article sur la correction posturale, propose justement des exercices rapides pour les gens ayant l’emploi du temps chargé !

En 2012 j’avais décidé de maintenir le sport en plus du travail.

Étant très bien organisé au bureau, j’ai réussi à être performant sans avoir recours aux heures supplémentaires.

J’en ai déjà parlé dans mon article sur les heures supplémentaires : Le fait de rester ne serait-ce qu’une heure de plus au bureau a un gros impact sur notre niveau de motivation, d’énergie et nous donne une désagréable impression de retard sur notre vie privée. Par la suite, on se sent un peu frustré et on n’a plus envie de faire du sport.

En 2012 j’ai principalement couru, et nagé, surtout en été dans la piscine extérieure de 50 m qui se trouve à 500 mètres de chez moi :-). Un pur bonheur !

De manière moins régulière j’ai fait de l’escalade et de longues sorties roller en été.

En course à pied, j’ai encore été victime d’une périostite (3ème fois). J’ai pourtant été chaque fois très progressif et prudent lors de mes entrainements. Je n’aurais pas pu en faire moins et moins vite.

Cette fois-ci c’en était trop ! Il me fallait trouver une solution pour résoudre ce problème récurrent ! J’aime et je veux courir ! Je ne suis pourtant pas mal formé !

Une solution que j’ai décidé de tester est la course à pied minimaliste. En effet les semelles épaisses des chaussures de sport traditionnelles ont une influence sur la foulée. Cela « pourrait » être l’origine de mes douleurs.

J’ai donc décidé de progressivement tester la course minimaliste en espérant obtenir une foulée moins traumatisante.

Au cours de l’année 2012, j’ai donc décidé d’apprendre à courir minimaliste !

J’ai suivi à la lettre les conseils de Jason Robillard dans son excellent E-book « The barefoot running book » (en anglais). Vous pouvez le télécharger légalement en cliquant sur le titre.

Le plus dur est de rester patient et de ne pas brûler les étapes. La foulée étant différente, il est nécessaire de rééduquer certains muscles et tendons qui n’étaient plus utilisés. J’ai donc commencé par marcher pied nus dans la rue, puis marcher et courir en alternance, puis courir. Des exercices de rééducation permettent de « penser » la nouvelle foulée afin de la réintégrer et de la rendre naturelle.

À l’heure actuelle je commence enfin à pouvoir vraiment courir en continu, pieds nus ou avec mes chaussures minimalistes. Les sensations sont exquises je me demande comment j’ai pu faire pour me priver de cela jusque ici !

J’ai commencé à courir pieds nus, puis avec les chaussures « 5 fingers » de la marque VIBRAM, sans chaussettes. Très agréable en été ! Les doigts de pieds séparés offrent de bonnes sensations !

vibram-five-finger

Mais l’hiver est rude à Munich et quand il a fait -12 °C j’ai bien été obligé de trouver une solution plus « chaude » :-).

J’ai donc acheté des chaussures minimalistes de chez New Balance dans lesquelles je peux porter de grosses chaussettes : Problème résolu !

Aller courir à 6 heures le matin, dans la neige avec – 12 °C n’est plus un problème !

Minimaliste neige 2

Pour 2013, j’ai donc pour but de continuer à courir minimaliste.

Quand je pourrai courir 10 km sans problèmes je participerai à une compétition de 10 km, puis à un semi marathon en minimaliste, et puis après on verra !

Comme je l’explique dans mon article sur le sport et la motivation, pouvoir de nouveau me fixer un objectif concret (course officielle) va énormément m’aider pour garder la motivation de faire du sport en plus du travail.

En 2012 j’ai décidé de créer le blog « Le Manageur Sportif »,

pour aider les gens qui comme moi, ne veulent pas d’une vie de stress et de frustration.

Quelques statistiques à propos du blog, après un an de blogging  :

  • 44 articles publiés
  • 4000 visiteurs uniques par mois. Pour une thématique aussi pointue que celle du blog, c’est pas mal !
  • Le nombre d’abonnés à la newsletter frôle les 500 !
  • J’ai reçu de nombreux mails, commentaires d’encouragements et de félicitations. Merci ça me fait vraiment plaisir !
  • L’article le plus lu  est : L’ergonomie contre les douleurs au bureau

Je viens juste de changer l’entête du blog, je la trouvais trop chargée avec l’image de fond. J’espère que la nouvelle vous plait !

Pour 2013 je vais essayer d’alléger mon style d’écriture.

Je vais essayer de publier plus souvent des articles plus courts et plus faciles à lire. Je vais tenter d’être plus proche de vous cher lecteur / lectrice en partageant un peu plus de mon quotidien :-).

Vous me donnerez votre avis mais je pense que c’est une bonne idée !

Si vous avez des idées d’articles ou d’autres idées pour m’aider à améliorer le blog et son contenu, faites-le moi savoir en laissant un commentaire en bas de l’article !

Cette première partie de mon bilan annuel se termine. Dans le prochain article je ferai le point sur ma vie professionnelle !

J’y expliquerai pourquoi, selon mes critères je pense avoir atteint l’excellence en entreprise. Je vous raconterai aussi comment il est possible que les dirigeants de mon entreprise m’aient sollicité afin de former l’ensemble des employés à mes méthodes d’organisation !

Une dernière chose importante : Pour pouvoir mieux vous aider à atteindre vos objectifs ou à résoudre vos problèmes, j’ai mis un petit questionnaire en ligne, Remplissez-le il n’est pas long ! Voici le lien du questionnaire :

Questionnaire en ligne : « Je peux vous aider »

À très vite pour la suite de mon bilan annuel !

Thomas

_________________

Pour être informé directement par mail de la parution de nouveaux articles vous pouvez vous abonner à la Newsletter.

À lire absolument :

9 réflexions au sujet de « Bilan de mon année 2012: partie 1 »

  1. Nicolas (Progresser en Musculation)

    Félicitations à toi Thomas pour ces beaux résultats obtenus en 2012 avec ton blog, dans tes challenges sportifs et dans ta vie professionnelle.
    C’est pas facile de tout concilier et tu t’en sors vraiment très très bien. Chapeau à toi et je te souhaite le meilleur pour 2013! 🙂

    Répondre
    1. Tom Auteur de l’article

      Bonjour Nicolas !

      Merci pour ton commentaire 🙂

      Rassures toi, tout n’a pas toujours été rose cette année. j’ai eu comme tout le monde des hauts et des bas, tant pour le sport, qu’au boulo.

      Mais avec un peu de recul on se rend compte que tous les petits problèmes (qui nous paraissaient gros) ont pourtant été résolus. Et au final, un an après, on constate que finalement on en a fait des choses !

      Bonne continuation à toi aussi pour 2013 !

      Répondre
  2. Ping : 2012 : Ma réussite en entreprise | Le manageur sportif

  3. Olivier Panizza

    Bonsoir Thomas,

    c’est très impressionnant comme progression à tout point de vu .
    Je te tire mon chapeau!

    Je suis tombé par hasard sur ton blog et je le trouve super , très bien structuré…
    Très instructif et je vais prendre le temps de lire tes articles.

    Je me lance depuis très peu dans le blog et cela me motive de voir ton chemin parcouru.

    Félicitations.

    Sportivement Olivier

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *